Une Vision
pour construire
l'optique de demain

NOTRE CONVICTION : LA SANTÉ VISUELLE AU MEILLEUR PRIX


Le consommateur au centre DES PRÉOCCUPATIONS

L’avenir de l’optique passe par une compréhension des besoins et des désirs du consommateur. En particulier sur la qualité de la prestation. A nous d’anticiper ensemble ces tendances, pour garantir l’avenir de notre profession.

La sante visuelle

C’est le cœur de votre expertise. L’analyse des besoins est clé pour la qualité de votre prestation, à la différence des opticiens low cost. Les technologies ne remplaceront pas, mais complèteront le contact humain, l’expérience et la confiance.

Les évolutions du marché

Dans notre marché qui s’accélère et qui est perturbé par les nouveaux entrants, les concentrations, les OCAM,… Les enjeux ne sont pas les mêmes d’un acteur à un autre. Pour nous, le consommateur et sa santé visuelle au meilleur prix est notre premier objectif. C’est celui qui bâti et redonne du sens à toutes nos actions et au quotidien de nos chers adhérents.


Gérard Dangre

Notre histoire


Opticien indépendant depuis 1960 à Lomme et à Lambersart (Nord-Pas-de-Calais), Gérard Dangre crée Alliance Optique en 1988. C’est à cette date que les grandes enseignes apparaissent dans l’optique et obtiennent des remises qu’un indépendant ne peut obtenir seul.


C’est l’une des raisons essentielles à la création d’Alliance qui fédère une trentaine d’indépendants en France et en Belgique pour acheter ensemble verres et montures via des serveurs informatiques à l’ère du Minitel. Face à la transformation du secteur, il s’agit de défendre l’ADN de la santé visuelle. Et c’est un succès ! Les fournisseurs voient en la centrale un acheteur ferme ne générant qu’une seule facture avec un paiement immédiat et accordent donc des remises égales aux enseignes. Les opticiens indépendants peuvent, quant à eux, exercer leur métier en toute liberté de choix de commandes sans souci de rentabilité. Une vraie révolution dans le monde de l’optique !


C’est l’une des clés du succès de Gérard Dangre, bientôt rejoint par sa fille aînée Nathalie, Alliance Optique compte plus de 200 adhérents après 2 ans d’existence.
En 1997, la fille cadette Stéphanie Dangre prend les rênes du groupe. En 2010 elle procède au rachat de la centrale Rev, qui rassemblait 270 opticiens : Alliance Optique change alors de nom pour devenir le Groupe All.


La plus grande plateforme de services aux opticiens est alors créée, dans le même esprit de défense des opticiens qui guide la famille Dangre. Des bouquets de services innovants sont alors mis en place pour accompagner les opticiens dans le positionnement porteur dès l’origine, celui de la santé visuelle. Pour incarner cette offre globale, Groupe All crée ensuite le label « Les opticiens Libres », qui deviendra « Expert en santé visuelle ». En 2016, le Groupe All unit son département « achats » à un autre groupe familial indépendant pour créer Supercent.


Le cap demeure sur la rentabilité du modèle de la santé visuelle ainsi que sur la défense de la liberté des indépendants. Cela implique agilité, innovation et persévérance. Trois valeurs qui complètent l’éthique et la vision des équipes du Groupe All, au service des opticiens indépendants.




Créé en 1988 :
30 ans



Rachat de REV en 2010



Création des experts en santé visuelle en 2004



Cap des 2000 adhérents passé en 2015


Notre écosystème


Les consommateurs

60% des Français se préoccupent beaucoup de leur santé visuelle. 34% jonglent avec différentes paires de lunettes en fonction des usages.

Les opticiens indépendants

72% de leurs clients sont « tout à fait satisfaits » (+17 points par rapport à 2016) contre 53% dans les enseignes

Les opticiens sous enseigne

Le taux de fidélisation des clients est de 40% contre 65% chez les indépendants

Les Ophtalmologues

67% des Français consultent un ophtalmologue au moins tous les 2 ans

Les enseignes

69% des Français estiment que les indépendants offrent une meilleure qualité de service que les enseignes

Les centrales d'achat

57% des opticiens passent par une centrale d’achat

Les Fournisseurs

66% des Français trouveraient anormal que les montures de marque soient remboursées à 100%

Les OCAMS

48% des bénéficiaires de mutuelle estiment être insuffisamment remboursés sur les frais d’optique

L’Etat et la Sécurité Sociale

93% des Français juge anormale la faible part que rembourse la Sécurité Sociale sur les verres correcteurs.


Les réalisations du Groupe All

Notre vision se concrétise au quotidien avec nos adhérents depuis 10 ans



279

formations en 2017


10

styles de communication magasin


452

sites webs réalisés


338

Opticiens labellisés Expert en Santé Visuelle